La défiance des jeunes vis-à-vis de la politique
13 janvier 2015
Equilibre entre hommes et femmes
24 février 2015

Promouvoir une économie numérique d’un côté et taxer les pylônes GSM de l’autre : un non sens !

Avec le maintien de la taxe sur les mâts et pylônes GSM, Georges-Louis Bouchez s’inquiète des difficultés des opérateurs télécoms à réaliser les investissements nécessaires pour entretenir et renforcer le réseau. Or, le Ministre de l’Economie a annoncé un plan numérique dans lequel il a remis en cause la taxe sur les pylônes et mâts GSM.

Ceci s’explique par le fait qu’en Belgique les marges des opérateurs télécoms diminuent à tel point que celles-ci ne permettent plus une rentabilité suffisante pour couvrir leurs investissements.

D’ailleurs, en Wallonie la situation est plus inquiétante puisque la densité de la population est plus faible qu’en Flandre. Or, un réseau dense et bien entretenu est indispensable pour que tous les citoyens aient la possibilité de pouvoir profiter des services de téléphonie et d’internet mobiles. L’économie numérique ne pourra pas être un moteur de développement pour la Wallonie sans déploiement d’un réseau télécoms dense et performant sur l’ensemble de son territoire.

Georges-Louis Bouchez sera attentif à ce que le Ministre de l’Economie joigne les actes à la parole en plaidant pour la suppression de cette taxe anti-économique dès la présentation du plan numérique du Ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *