Communiqué de presse | Entrée en bourse d’EDF Luminus : Furlan doit prendre ses responsabilités et informer les communes !
3 juin 2015
Communiqué de presse | Section belge de l’Ecole internationale du Shape : le Fédéral fait des propositions, on attend celles de la Fédération Wallonie-Bruxelles
9 juin 2015

Communiqué de presse | Fonds FEDER : les projets dérogeant à la taskforce concernent quasi exclusivement des communes PS et cdH

Communiqué de presse

« Fonds FEDER : les projets dérogeant à la taskforce concernent quasi exclusivement des communes PS et cdH»

Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le lundi 8 juin 2015.

Contact : 0473/54.24.31 – 065/40.59.54 – georges.louis@glbouchez.be – glbouchez.be

Ce lundi 8 juin, Georges-Louis Bouchez est revenu en commission des affaires générales du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur la répartition des fonds FEDER. Le député est revenu sur les dérogations des gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles à la sélection de la task force pour le 1,7 milliard d’euros à la disposition de la Wallonie. Ces dérogations représentent 4,6 pour cent de l’ensemble des projets soutenus par les fonds FEDER en Wallonie, soit 34 projets et pour des montants s’élevant à 56.375.356,9 euros. Les projets sélectionnés à la seule appréciation des gouvernements seront subsidiés alors même que la task force avait remis soit un avis défavorable soit un avis favorable mais dont les montants octroyés étaient moindres que ce qu’il en a été décidé par les gouvernements.

Georges-Louis Bouchez a demandé au Ministre-Président les critères qui ont permis de soutenir ces 34 projets en dehors de la liste établie par la task force. Rudy Demotte a précisé qu’il avait été question de « tenir compte des effets multiplicateurs qu’ils pourront produire ». Le Ministre-Président a d’ailleurs remis un document intitulé « les 34 projets dérogeant à la sélection de la task force qui ont été retenus et/ou renforcés afin de tenir compte des effets multiplicateurs qu’ils pourront produire ». Alors que Paul Magnette s’était montré bien moins transparent en la matière, Rudy Demotte dévoile ainsi un document démontrant que les 34 projets dérogeant à la task force concernent pour l’essentiel des villes dirigées par le PS et le cdH. Ainsi, Liège, Ans, Bastogne, Namur, Messancy, Binche, Thuin, Dison, Colfontaine, Anderlues, Farciennes verront un ou plusieurs de leurs projets soutenus par les fonds FEDER alors même que la task force ne s’était pas montrée favorable ou que partiellement.

Georges-Louis Bouchez dénonce le manque de précision dans la justification de certaines de ces dérogations. La simple mention des « effets multiplicateurs » n’est pas suffisante quand on sait que beaucoup d’autres projets n’ont pas été sélectionnés dans le cadre des fonds FEDER. Le député attend donc la présentation des éléments précis permettant de différencier les dérogations des projets non retenus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *