anapola mushkadiz battle in heaven. vlxxnow
https://letsjerk.online summer got banged silly.
Communiqué de presse | Des objectifs ambitieux mais aucune stratégie pour les atteindre !
19 novembre 2015
Communiqué de presse | Télé MB : il faut d’urgence trouver une solution durable et structurelle !
9 décembre 2015

Communiqué de presse | AWEx et WBI : pas de volonté de regrouper les postes diplomatiques !

Communiqué de presse

« AWEx et WBI : pas de volonté de regrouper les postes diplomatiques ! »

Séance plénière du Parlement de Wallonie, le mercredi 2 décembre 2015.

Contact : 0473/54.24.31 – 065/40.59.54 – georges-louis@glbouchez.be – glbouchez.be

En séance plénière de ce jour, le député Georges-Louis Bouchez a interrogé le Ministre Marcourt sur le niveau inquiétant des exportations wallonnes. En effet, au premier semestre 2015, la progression de nos exportations n’a été que de +0,2%, autrement dit un coup d’arrêt par rapport à l’année 2014. Surtout que la moyenne européenne se situe elle à +5,3% avec des augmentations notables pour plusieurs pays comme la France et l’Allemagne.

AwexLe député s’inquiète que la Wallonie soit à la traine dans ses exportations alors qu’il s’agit d’un élément fondamental pour l’économie régionale. Pour y remédier, Georges-Louis Bouchez estime qu’une plus forte diversité des exportations doit être soutenue. Il a donc questionné le Ministre sur sa démarche et la stratégie wallonne en vue de soutenir davantage des fleurons économiques multiples et non pas seulement concentrer l’essentiel des énergies sur le seul secteur pharmaceutique. L’industrie du numérique doit par exemple constituer un nouvel angle d’attaque dans la politique d’exportation de la Wallonie.

En outre, le député a remis en question la cohérence des postes diplomatiques de l’AWEx et WBI.  En effet, dans un même pays et à quelques centaines de kilomètres, il arrive encore que coexistent  des postes diplomatiques wallons, belges, de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou encore de la Région de Bruxelles-Capitale. Cette situation est illisible pour les partenaires étrangers et par souci d’efficacité financière et commerciale, davantage de regroupements doivent être envisagés.

In fine, Georges-Louis Bouchez regrette le manque de volontarisme de la majorité PS-cdH en la matière. Selon lui, une réorganisation de la représentation internationale wallonne doit être mise sur la table. La Wallonie doit renforcer les liens entre la Région et la Fédération Wallonie-Bruxelles via des regroupements de bureaux par exemple. Le député reconnaît que l’AWEx et WBI constituent des métiers différents, ce qui ne nécessite pas une fusion des deux agences, mais cela n’empêche pas de développer une « porte d’entrée » unique afin d’attirer et faciliter de nouveaux investisseurs, indispensables au redéploiement de notre région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *