anapola mushkadiz battle in heaven. vlxxnow
https://letsjerk.online summer got banged silly.
Communiqué de presse | Bonne gouvernance : « PS et cdH refusent le débat démocratique pour ne pas devoir se positionner ! »
23 février 2016
Communiqué de presse | Bâtiments de la FWB : Flahaut reproche de pointer l’absence d’inventaire centralisé… rappelée par la Cour des Comptes !
7 mars 2016

Communiqué de presse | Bâtiments inoccupés : il faut une norme de m² par fonctionnaire en Wallonie

Communiqué de presse

Bonne gouvernance :
« Bâtiments inoccupés : il faut une norme de m2 par fonctionnaire en Wallonie »

Parlement wallon, le lundi 29 février 2016.

Contact : 0473/54.24.31 – 065/40.59.54 – georges-louis@glbouchez.be – glbouchez.be

En Commission de la Fonction publique, Georges-Louis Bouchez est intervenu ce lundi 29 février pour questionner le Ministre Lacroix sur l’existence de 12 bâtiments inoccupés, soit 21.000 mètres carrés, sur les 434 bâtiments qui composent le parc immobilier du SPW. Pour le député, « on est face à une administration qui ne montre pas l’exemple » ce qui est inacceptable de la part d’un pouvoir public qui par ailleurs invite les communes à taxer voire réquisitionner – à juste titre – les bâtiments inoccupés sur son territoire.

Face à ce que le député qualifie de « gaspillage de moyens et de ressources », le Ministre Lacroix a placé une part de la responsabilité sur certains directeurs des directions générales du SPW qui ne communiquent pas suffisamment avec les services de la Région en charge du parc immobilier. Il a abondé dans le sens du député en insistant sur la nécessité de gérer ces biens « en bon père de famille » et comme émanant de l’argent des Wallons.

c85dfb95228ae6003139c55bfbb53b73Pour Georges-Louis Bouchez, il faut réaffecter ou revendre ces biens inoccupés. Le député a particulièrement insisté sur l’opportunité de ces bâtiments vides en vue de la création de logements par exemple. Puisque le Ministre Furlan avait annoncé ne pas avoir de solution pour les migrants étant donné le nombre important de Wallons sur liste d’attente, ces bâtiments pourraient être dédiés à l’extension du parc locatif de notre Région. D’autant plus, qu’ « en tant que propriétaire, la Région a la main et en travaillant avec les sociétés de logement concernées elle peut porter de beaux projets avec, pourquoi pas, du logement mixte public-privé. »

Toutefois, pour que pareil gaspillage ne se reproduise plus, il convient pour Georges-Louis Bouchez de mettre en place les outils de prévention adéquats. C’est dans ce sens, que le député a insisté pour que la Wallonie mette en place une norme maximale de m2 par fonctionnaire pour les surfaces de bureaux comme il en existe une au Fédéral et en Flandre. Ceci permettrait de mieux dimensionner les bâtiments et de périmétrer correctement le parc immobilier wallon. De la sorte, l’on disposerait d’une balise permettant de trancher certaines polémiques dont la presse s’est faite l’écho comme, par exemple, le surdimensionnement probable du bâtiment d’Ores à Charleroi.

Georges-Louis Bouchez déposera prochainement une proposition de décret instaurant une telle norme au niveau wallon. Pour le reste, le député restera attentif à ce que les bonnes intentions du Ministre soient appliquées concrètement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *