Communiqué de presse | Bâtiments de la FWB : Flahaut reproche de pointer l’absence d’inventaire centralisé… rappelée par la Cour des Comptes !
7 mars 2016
Communiqué de presse | Chaos de la taxe kilométrique : Paul où t’es ?
6 avril 2016

Communiqué de presse | Dumping social : la majorité PS-cdH n’empêchera pas la SWDE de recourir à une entreprise qui délocalise en Tunisie !

Communiqué de presse

« Dumping social : la majorité PS-cdH n’empêchera pas la SWDE de recourir à une entreprise qui délocalise en Tunisie ! »

Parlement wallon, le mercredi 2 mars 2016.

Contact : 0473/54.24.31 – 065/40.59.54 – georges-louis@glbouchez.be – glbouchez.be

Georges-Louis Bouchez est intervenu ce mercredi 2 mars en séance plénière concernant la procédure de marché public à la SWDE visant à trouver un nouvel opérateur chargé du recouvrement des créances de la société publique. Il apparaît que la désignation, reportée, du nouvel opérateur pose problème au sein du Conseil d’administration puisque le premier soumissionaire délocalise son personnel en Tunisie ! Ainsi, d’ici le mois de mai les administrateurs auront à faire un choix entre le fait d’une part de ne pas travailler avec un tel soumissionaire pour préserver l’emploi wallon ou d’autre part privilégier l’économie de 3 millions d’euros répercutée sans doute positivement sur la facture des Wallonnes et Wallons.

C’est un risque à prendre mais pour le député, par la voie de son Ministre de tutelle en charge de l’Eau, Carlo Di Antonio, le Gouvernement doit prendre ses responsabilités. En effet, quand la majorité PS-cdH clame à tout vent qu’il faut lutter contre le dumping social et que l’accord de coalition énonce clairement qu’il faut « veiller à prendre toutes les mesures additionnelles utiles pour lutter contre le dumping social, notamment dans le cadre des marchés publics », Georges-Louis Bouchez considère que « le public doit montrer lui-même l’exemple avant de faire la morale aux entreprises privées. »

Le député a rappelé au Ministre Di Antonio que dans les cahiers des charges il est tout à fait possible d’inscrire toute une série de paramètres qui rendent beaucoup plus compliqué le recours à des sous-traitants qui ne travaillent pas dans le même schéma fiscal et social qu’en Wallonie. Autrement dit, il est certain que la législation actuelle sur les marchés publics doit évoluer, comme s’y attèle le Gouvernement fédéral, mais des actions pour privilégier l’emploi belge et wallon peuvent déjà être prises aujourd’hui. Force est de constater que la majorité wallonne PS-cdH n’agit pas dans ce sens.

Ainsi, l’on a pu constater ce jour que le Ministre Di Antonio ne demande pas clairement à la SWDE de donner un signal fort visant à exclure cette société arrivée première dans le procédure de marché public et qui délocalise son personnel en Tunisie. Georges-Louis Bouchez de conclure : « c’est très facile de proclamer des grands discours désincarnés mais là vous avez un cas très précis et vous ne prenez pas les mesures adéquates. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *