anapola mushkadiz battle in heaven. vlxxnow
https://letsjerk.online summer got banged silly.

Voilà, c’est terminé. Félicitations à François Bellot qui a toutes les qualités et les compétences pour occuper cette fonction importante. Fort de ses expériences et de son intelligence, il relèvera ce défi avec brio.

Pour ma part, j’ai tout donné pendant 18 mois au Parlement de Wallonie ainsi qu’à la Fédération Wallonie-Bruxelles ne relâchant jamais l’effort. Mon combat pour l’intérêt général a été permanent.

Je suis vraiment désolé pour toutes les personnes qui ont cru en moi, j’aurais vraiment voulu vous en donner plus et aller au bout mais en politique, les circonstances extérieures peuvent parfois avoir des conséquences inattendues. Pardon de ne pas avoir pu terminer l’ensemble des dossiers et de devoir décevoir les espoirs de certains. J’aurais vraiment voulu que les choses se passent différemment.

Je voulais aussi remercier mes collaborateurs parlementaires, Martin et Adrien qui, eux aussi, ont donné le maximum. J’avais sans aucun doute les meilleurs à mes côtés et ferai tout pour que notre parcours commun ne s’arrête pas là.

Merci également aux collaborateurs des groupes dans les deux assemblées. Le MR peut compter sur deux équipes de rêve. Toutes les commissions et matières sont suivies par des experts des domaines concernés. Ils connaissent leurs sujets sur le bout des doigts et sans eux, les parlementaires ne pourraient avancer. Nous vous devons beaucoup à vous qui restez dans l’ombre.

Merci à mes deux chefs de groupe: Pierre-Yves Jeholet et Françoise Bertieaux. Ils m’ont accueilli, soutenu, défendu aussi et surtout su composer avec mon tempérament en me protégeant dès que cela était nécessaire.

Merci à mes collègues avec qui j’ai tellement échangé. Nous avons passé des petits matins, des journées entières, des nuits aussi à débattre, défendre nos idéaux. On a bien rigolé aussi et nous avons toujours formé un bloc solide. Vous allez me manquer.

Merci à tous les stagiaires qui m’ont accompagné durant différents instants. Ils ont tous apporté leur dynamisme, leur jeunesse, leur curiosité. Toutes ces choses qui donnent du souffle et empêchent la routine.

Merci aux deux greffiers et aux membres du personnel des deux assemblées qui ont toujours été disponibles pour les parlementaires quelles que soient les heures des commissions… Et je n’ai pas toujours aidé à ce qu’elles se finissent tôt !

Merci aux citoyens qui m’ont apporté leur soutien tout au long de ces mois intenses et riches en émotions. J’ai toujours voulu me montrer digne de votre confiance et prouver que l’on peut faire de la politique avec passion.

J’avais dit que je ne quittais pas Mons. J’ai tenu parole ! Certains m’ont reproché d’être omniprésent mais je ne conçois l’engagement politique qu’à 100%. Le retour en tant qu’Echevin de plein exercice ne sera donc pas difficile ayant suivi l’ensemble des dossiers. Il se fera avec bonheur aussi tant j’aime ma Ville. Travailler au service des montois, être échevin d’une des plus grandes Villes de Wallonie, celle où je suis né ne peut qu’être un bonheur au quotidien.

A cette occasion, je remercie tout particulièrement mon ami et un de mes premiers soutiens Jean-Marc Lecocq qui a occupé la tâche, pas toujours facile, de faisant fonction. Il a beaucoup travaillé dans l’intérêt de Mons avec une loyauté sans faille et rare. Il m’a aussi permis de conserver mon engagement à l’échevinat tout en portant des dossiers dans les deux Parlements. Pour tout cela, merci.

Je mesure la chance que j’ai eu d’avoir vécu une telle expérience. Je pars avec le sentiment d’avoir donné tout ce que je pouvais, d’avoir un bilan, d’avoir lancé des réflexions et surtout d’avoir eu un engagement sincère et entier. Je n’ai pas triché, j’ai voulu bouger les dogmes, bousculer les certitudes, avec cette idée fondamentale que le monde change et que seuls des changements importants au niveau sociétal permettront à la plupart de croire à nouveau dans cette valeur importante qu’est le progrès.

La vie continue, le combat politique aussi, toujours pour plus de bien être pour tous et de liberté pour chacun.

Encore une fois, merci !

Librement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *