Conseil communal du 23 mai 2017 : proposition de motion
22 mai 2017
Conseil communal du 23 mai 2017 : proposition de motion
22 mai 2017

Conseil communal du 23 mai 2017 : proposition de motion

PROPOSITION DE MOTION AU CONSEIL COMMUNAL DE LA VILLE DE MONS RELATIVE A LA MOBILITÉ DANS LA RUE DE BERTAIMONT.

Considérant une modification des emplacements de stationnement qui sont désormais disposés en alternance ;

Que ceux-ci étaient uniquement d’un côté de la rue ce qui simplifiait et permettait de fluidifier la mobilité ;

Considérant que les feux tricolores qui ont été ajoutés ont également dégradés la mobilité dans cette rue ;

Que le temps où ces feux sont au vert est trop court pour les voitures venant du Centre-Ville et prenant la direction de la place des chasseurs à pieds ;

Que cela a pour effet d’augmenter les files et de créer des embouteillages à un endroit fluide auparavant ;

Considérant que l’effet conjugué des feux tricolores et du changement des places de stationnement amène les voitures à un slalome dangereux dans cette rue étroite mettant en danger les pensionnaires et familles fréquentant la maison de repos « Les pauvres soeurs de Mons » ainsi que les piétons qui se rendent en Ville ;

Que cette nouvelle configuration a pour conséquence de bloquer totalement la rue à certains moments ;

Que le passage pour piéton est partiellement caché pour les automobilistes dans ce nouveau schéma ;

Considérant que j’ai déjà abordé ce dossier en juillet dernier et en janvier ;

Qu’il me semblait avoir reçu un accueil favorable du Collège et en particulier du Bourgmestre ;

Que près d’un an après, aucune volonté de changer la situation ne s’est manifestée par des actes concrets ;

Considérant que de nombreuses décisions de mobilité à Mons ont pour conséquence d’aggraver les choses plutôt que de les résoudre ;

Que le cas exposé reflète parfaitement l’application d’une idée inutile et irréfléchie ;

Que les accidents frappant la façade du fleuriste Sottiau auraient dû être solutionnés par le placement de barrières au bord du trottoir ;

Que des feux tricolores n’étaient pas la meilleure solution ;

Qu’il a fallu de nombreux mois pour qu’ils fonctionnent ;

Qu’à partir du moment où ils sont là, de faire en sorte qu’ils fonctionnent correctement ;

Que toute cette séquence n’est pas de nature à valoriser l’action et l’efficacité des pouvoirs publics ;

Le conseil communal décide par ….. voix favorables, ….. contres et ….. abstentions:

Article 1 : De demander immédiatement au SPW de remettre les places de stationnement dans leur pristin état pour plus de sécurité pour chacun.

Article 2 : D’envisager la suppression des feux tricolores et de les remplacer par une solution d’aménagement urbain plus adéquate afin de protéger les piétons et la façade du fleuriste Sottiau comme la pose de barrières.

Article 3 : A défaut ou dans l’attente, d’allonger les périodes de passage autorisé pour les voitures venant du Centre-Ville vers la place des chasseurs à pieds.

Pour le Groupe MR,

Georges-Louis Bouchez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *