Georges-Louis Bouchez est l’invité politique de Bel RTL
24 juillet 2017
Georges-Louis Bouchez s’attaque au tabou de la colonisation
14 août 2017

« Le burn-out du PS, le Rastignac du MR, le lâchage bruxellois du cdH, la stratégie lunaire d’Ecolo et la posture de Défi »

A l’inverse d’Hedebouw, on entend beaucoup le jeune MR Georges-Louis Bouchez. Il n’est pas nommé ministre mais se permet de critiquer la nouvelle députée libérale Isabelle Galant. Ces sorties intempestives peuvent-elles lui nuire politiquement ?

On n’est clairement pas habitué en Belgique francophone à ce genre d’attaques ad hominemdans son propre parti. Son côté Rastignac qui brave les conventions et cette attitude solitaire anticipent l’évolution de l’ensemble du monde politique. L’offre politique sera davantage ancrée sur des personnes que sur des solidarités partisanes. C’est un électron libre en situation délicate au MR, mais c’est un passionné qui bosse et que le parti n’a pas intérêt à dégoûter ou à voir partir. Ses coups de com’ et nombreuses propositions permettent au MR d’être dans l’actualité très régulièrement. C’est une autre conception de l’engagement politique. Il a un côté Renzi…

(article à lire – pour les abonnés – sur www.lalibre.be)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *