Lorsque le PS refuse le débat
13 mars 2018
Bernard Maton (Beatles Day) rejoint «Mons en Mieux!»
15 mars 2018

Fermeture du Plaza Art

Communiqué de presse :

Fermeture du Plaza, un nouvel échec pour une majorité PS en plein déclin… Les montoises et les montois se doivent de réagir !

Cette fois, même les plus tordus ne pourront pas dire que c’est de notre faute ! La fermeture du Plaza est une nouvelle illustration du déclin dans lequel le PS est en train d’entrainer la Ville de Mons, après l’arrêt du FIFA, de l’Ethias trophy, du festival de la moto ou encore le départ du summer festival. Les problèmes de sécurité sont connus depuis très longtemps mais, comme d’habitude, le Collège n’a pas eu la moindre anticipation dans sa gestion s’entêtant dans une structure où seul le PS est représenté politiquement et où uniquement l’argent public est mobilisé. Par ailleurs, le montant du projet sur la table est clairement surévalué ce qui rend sa mise en œuvre encore plus compliquée.

Nous demandons donc que le conseil communal puisse traiter de cette question lors de sa séance du 20 mars afin de traiter des trois points suivants:

1. Un recours éventuel au privé: En effet, IMAGIX a déjà fait savoir à de multiples reprises son intérêt pour la gestion d’un cinéma art et essai. Il est tout à fait possible de dresser un partenariat qui respecte la programmation d’un cinéma de niche, européen, loin des blogbusters américains avec une gestion où l’ensemble des moyens ne vient pas des impôts des citoyens.

2. Une ouverture du CA: Il n’est pas normal qu’une seule formation politique ait l’information, surtout lorsqu’elle connait un tel échec. Il faut donc ouvrir le CA à toutes les forces politiques représentées au conseil communal, tel que prévu par le pacte culturel, c’est à dire la Loi, afin de mobiliser toutes les forces et énergies pour redéployer le cinéma.

3. La politique culturelle de la Ville: Celle-ci est manifestement un échec. L’esprit de 2015 est mort et que reste t’il des grands investissements si nous ne sommes même pas capables de préserver des institutions historiques ?

Cette fermeture est aussi un nouveau coup dur pour le centre Ville qui voit une nouvelle activité s’éteindre, momentanément espérons-le… Il est vraiment temps que les montoises et les montois réalisent que la gestion PS de cette Ville conduit Mons dans le mur. Les champions des promesses sans lendemain sont surtout les responsables de l’état de la Ville. Nous devons être les acteurs du sursaut car les montois ne périront pas !

Pour le Groupe MR, Georges-Louis Bouchez.

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *