anapola mushkadiz battle in heaven. vlxxnow
https://letsjerk.online summer got banged silly.
Non la maison des maths n’est pas morte, nous devons nous mobiliser pour sa survie !
19 mai 2018
Le GERFA, observatoire indépendant et neutre de la fonction publique pointe « une triple illégalité ».
23 mai 2018

Conseil communal du 22 mai 2018

Au terme de ce conseil communal, il est évident que la Ville doit avoir une autre politique de gestion de son patrimoine et de l’espace public.

Ainsi, les terrains qui appartiennent à la Ville doivent servir à développer des logements pour des familles afin de les attirer à Mons et ainsi permettre le développement de notre cité. A l’heure actuelle, nous construisons trop de kots et de petits appartements ce qui précarise la logement. Il faut plus de mixité pour une meilleureattractivité.

Même chose dans la gestion des espaces publics. C’est très bien de rendre des zones piétonnes comme la place du marché aux herbes en 2013 mais si c’est pour ne pas équiper l’espace de bancs, d’espaces de travail, de jeux ou d’y organiser des activités comme des marchés ou du du sport, cela n’a aucun intérêt. Avoir des espaces vides et désertés n’amènent rien à la Ville.
Il faut que nos places redeviennent des lieux de convivialité, de rencontre, d’échanges.

Nous avons développé une série de propositions concrètes ce soir mais, comme elles viennent de nous, elles ont été balayées. Ca n’est pas grave. Nous avons pu démontrer que nous sommes un groupe constructif qui fait des propositions. Pour les appliquer, nous avons besoin de votre soutien lors du scrutin du 14 octobre prochain pour qu’ensemble , on puisse construire Mons en Mieux!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *