anapola mushkadiz battle in heaven. vlxxnow
https://letsjerk.online summer got banged silly.
A Mons, entre Bouchez, Di Rupo et Martin, la confrontation est œdipienne, voire plus complexe encore…
24 septembre 2018
G.-Louis Bouchez à Mons: «Nous faisons un résultat historique»
15 octobre 2018

4976 fois merci pour ce score historique !

4976 fois merci pour ce score historique !

Communiqué de presse :

Mons en Mieux! réalise un résultat historique et casse la majorité absolue du PS après une seule année d’existence ! Le vote des montois sera t’il respecté ?

Les résultats des élections communales à Mons consacre l’établissement d’un nouveau mouvement politique pluraliste qui obtient 11 sièges pour sa première participation. C’est historique puisqu’il faut remonter à 1994 pour retrouver un groupe non socialiste à 11 sièges au conseil communal de Mons. Avec près de 22% des voix, Mons en Mieux! représente plus d’un montois sur cinq avec presque le double de sièges de l’autre vainqueur de l’élection, Ecolo.

En face, la majorité absolue du PS est cassée avec un score de 44% !

Le cartel PS Citoyen perd 15% de ses voix de 2012 et 7 sièges. La majorité, composée en plus du cdH, perd elle 8 sièges ! C’est donc une véritable sanction infligée au PS et à ses alliés et une volonté manifeste de changement exprimée par les montois.

A titre personnel, je suis évidemment heureux et honoré d’avoir réalisé 4976 voix de préférence, doublant mon score de 2012. Il s’agit du meilleur score jamais réalisé à Mons par un non socialiste et du 14ème score absolu dans l’ensemble de la région wallonne ! Je compte bien travailler d’arrache pied pour être digne de cet honneur.

Le groupe Mons en Mieux! est également enthousiasmant à plus d’un titre puisqu’il réunit des figures connues et expérimentées comme François Collette, Françoise Colinia ou Richard Miller mais également sept élus sur onze de moins de 35 ans avec Opaline Meunier, Hervé Jacquemin, Florent Dufrane, Mathieu Veltri, Chris Massaki, Guillaume Soupart et moi même. L’élection de David Bouillon est également le symbole de l’ouverture réussie vers la société civile !

Sans même avoir eu un contact, le PS qui s’appuie sur le siège de son partenaire de cartel pour s’assurer une toute petite majorité, malgré un résultat de 44%, semble avoir déjà indiqué rejeter Mons en Mieux! dans l’opposition. Ecolo va t’il se jeter dans les bras d’une coalition sanctionnée lourdement par les électeurs ? Serons nous une nouvelle fois victime d’un déni de démocratie ? C’est effectivement le risque…

Ce que nous avions prédit, à savoir que voter pour un autre mouvement que Mons en Mieux! reviendrait à voter PS semble se réaliser, aux dépends des montois, renforçant encore un peu le rejet de la politique et de ces arrangements entre les partis traditionnels. Mons en Mieux! veut rompre avec cela et demande une consultation de toutes les formations représentées au conseil communal ainsi qu’une étude et comparaison publiques des programmes afin de déterminer les points de convergence et de divergence entre les partis. Si cela devait être refusé, cela serait la preuve de petits arrangements entre amis… Un nouveau Bourgmestre devrait être capable de rassembler et apaiser selon nous.

Ce qui est certain est que Mons en Mieux! a créé une dynamique, au service des montoises et des montois, qui ne va pas s’arrêter. Et dans ce travail, seront intégrés tous les non élus qui ont permis ce résultat global et ont travaillé sans relâche pour le groupe et la Ville. Je les en remercie et leur dit que ce n’est que le début de l’histoire. Mons en Mieux! a un an aujourd’hui et les choses ne font que commencer… !

Pour « Mons en mieux! », Georges-Louis Bouchez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *