Mons: Georges-Louis Bouchez face aux gilets jaunes
12 décembre 2018
G-L. Bouchez: «À Mons, tout le monde se plaint du parquet…»
15 décembre 2018

Le MR place le budget 2019 avant le vote de confiance

« À tous ceux qui veulent jouer à paralyser ce gouvernement, qui veulent les affaires courantes ou des élections, je dis que si le budget n’est pas voté, ce sera les 12e provisoires et on ne pourra pas engager des politiques favorables à la population pendant de longs mois, poursuit Georges-Louis Bouchez.

(article à lire sur www.lecho.be)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *