« Nicolas Martin s’était vanté d’avoir obtenu des compensations suite à l’extension des Grands Près et la création du retail park de la part de City Mall en 2014« , rappelle ainsi Georges-Louis Bouchez, conseiller de Mons en Mieux. « Finalement, ces compensations ne semblent pas représenter grand-chose. On parle d’un investissement de 7 millions d’euros pour un seul bâtiment. »

(article à lire sur www.dhnet.be )