anapola mushkadiz battle in heaven. vlxxnow
https://letsjerk.online summer got banged silly.
Quelles pistes pour adapter notre marché du travail aux exigences de demain?
16 février 2019
Bouchez (MR) veut la fin de l’impunité pour les syndicats
21 février 2019

Usine à frites à Frameries: l’IDEA peine à convaincre

Au sein même du conseil d’administration de l’IDEA, on regimbe. Trois de ses membres, Georges-Louis Bouchez (Mons en Mieux), Philippe Debaisieux (CDH, Frameries) et Joseph Consiglio (Boussu, Ecolo), observateur, ont publié une réaction commune.

«Nous nous étonnons du fait que n’a pas été stipulée la demande, pourtant acceptée, d’une étude complète de l’ensemble des sites alternatifs disponibles avec les différentes caractéristiques de ceux-ci et l’éventuelle justification de l’impossibilité d’installer l’usine Clarebout. Voir d’envisager des investissements complémentaires pour rendre cette alternative possible. Par ailleurs, il a été demandé et également accepté que l’IDEA prenne contact avec Clarebout afin de répondre aux questions légitimes des riverains qui peuvent d’ores et déjà trouver des réponses. »

(article à lire sur www.laprovince.be )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *