Au sein même du conseil d’administration de l’IDEA, on regimbe. Trois de ses membres, Georges-Louis Bouchez (Mons en Mieux), Philippe Debaisieux (CDH, Frameries) et Joseph Consiglio (Boussu, Ecolo), observateur, ont publié une réaction commune.

«Nous nous étonnons du fait que n’a pas été stipulée la demande, pourtant acceptée, d’une étude complète de l’ensemble des sites alternatifs disponibles avec les différentes caractéristiques de ceux-ci et l’éventuelle justification de l’impossibilité d’installer l’usine Clarebout. Voir d’envisager des investissements complémentaires pour rendre cette alternative possible. Par ailleurs, il a été demandé et également accepté que l’IDEA prenne contact avec Clarebout afin de répondre aux questions légitimes des riverains qui peuvent d’ores et déjà trouver des réponses. »

(article à lire sur www.laprovince.be )

20 février 2019

Usine à frites à Frameries: l’IDEA peine à convaincre

Au sein même du conseil d’administration de l’IDEA, on regimbe. Trois de ses membres, Georges-Louis Bouchez (Mons en Mieux), Philippe Debaisieux (CDH, Frameries) et Joseph Consiglio […]
15 février 2019

Les compensations de l’extension des Grands Prés pour le piétonnier montois sont trop minces pour Georges-Louis Bouchez

  « Nicolas Martin s’était vanté d’avoir obtenu des compensations suite à l’extension des Grands Près et la création du retail park de la part de City […]
6 février 2019

Les conseils communaux en vidéo, c’est tendance

Georges-Louis Bouchez (alors MR, aujourd’hui Mons en Mieux) mettait les pieds dans le plat et son GSM sur un trépied au beau milieu de la salle […]
25 janvier 2019

Georges-Louis Bouchez : “Nicolas Martin se prend pour Julien Courbet”

« J’ai lancé la diffusion des conseils sur les réseaux sociaux pour que les gens se fassent une opinion. Et la majorité socialiste s’était montrée longtemps réticente. […]