Une agence de communication a été sollicitée. Le nom, le logo ainsi que la charte graphique seront revus et une mascotte sera créée. « Car on s’adresse à un public jeune et ce logo avec les points noirs, ce n’est pas ce qu’il y a de plus réjouissant, » argue Georges-Louis Bouchez. « Quant au nom, il n’identifie pas clairement ce qu’on fait ici. Il y a en outre une confusion avec un ‘pass mobilité’ et en néerlandais et en anglais, ce nom renvoie à tout autre chose. » La nouvelle appellation du parc devrait être connue au printemps prochain.

La Province 26 septembre 2019

article complet

26 septembre 2019

Frameries : le PASS cherche un nouveau directeur général

Une agence de communication a été sollicitée. Le nom, le logo ainsi que la charte graphique seront revus et une mascotte sera créée. « Car on s’adresse […]
25 septembre 2019

Richard Miller quitte le conseil

Ce mardi après-midi, le chef de groupe de Mons en Mieux tenait (en urgence) une conférence de presse à l’ancien hôtel Amigo – devenu Utopia – […]
10 mai 2019

Frameries : La fête du développement durable se déroule au PASS ce week-end

La fête développement du durable est aussi l’occasion de mettre l’accent sur les problématiques actuelles de l’environnement. « En tant que Président du PASS, je me réjouis […]
30 avril 2019

La passerelle piétonne de la gare inquiète

« Celle-ci est fortement abîmée », note le chef de groupe Georges-Louis Bouchez. « Nous avons la conviction que la SNCB ne fera pas l’impasse d’une rénovation complète avant […]