Le chef de file de Mons en Mieux ! Georges-Louis Bouchez n’a pas tardé à réagir : « Nous nous retrouvons une nouvelle fois face au manque de sérieux du collège, c’est de l’amateurisme ! », dénonce ainsi le conseiller communal. « Plusieurs fois, la Ville a dépensé de l’argent pour réaliser des études et introduire des dossiers sur des projets subsidiés par des fonds FEDER, qui ne se feront pas. C’est le cas pour le parking de la place Nervienne ou encore la Creative Valley. Le collège vit au jour le jour et manque de vision à long terme, nous pourrions perdre d’autres subsides en fonctionnant de la sorte », ajoute-t-il, avant de conclure : « Il ne s’agit pas d’une décision politique mais bien d’un rapport de l’administration wallonne. Au prochain conseil communal, je proposerai de suspendre les travaux et de relancer un marché public. Quitte à perdre quelques petites sommes mais au moins, nous pourrions compter sur ces subsides importants. »

(article à lire sur www.laprovince.be)

5 avril 2019

La crèche perd ses subsides – Amateurisme selon Georges-Louis Bouchez

Le chef de file de Mons en Mieux ! Georges-Louis Bouchez n’a pas tardé à réagir : « Nous nous retrouvons une nouvelle fois face au manque de sérieux […]
4 avril 2019

Caravanes sur le zoning à Mons : G-L Bouchez interpelle l’IDEA

Georges-Louis Bouchez le chef de file de Mons en Mieux l’assure : « On nous dit qu’ils paient leurs consommations mais c’est faux ! On ne sait pas quand […]
29 mars 2019

Départ du Dr Bouillon et campagne électorale : Georges-Louis Bouchez remet les pendules à l’heure

Une première décision a été prise : pendant toute la campagne électorale, c’est François Collette qui deviendra responsable a.i. du groupe. « C’est plus sain et plus éthique pour […]
29 mars 2019

Mons – De nouveaux responsables le temps de la campagne

Mons en Mieux s’organise. Le mouvement pluraliste communal a des élus qui se présentent sur des listes différentes. C’est donc le duo François Collette – Herve Jacquemin, tous deux conseillers […]