S’il y a une chance de voir émerger une force novatrice à Mons, il faut la tenter, autour d’idées qui me tiennent à cœur comme la citoyenneté ou la gouvernance. J’ai d’abord vu en Georges-Louis Bouchez un Elio bis motivé par le pouvoir. Mais j’ai rencontré un homme qui a des idées et un idéal au-delà de sa personne, un esprit novateur et ouvert au-delà des étiquettes partisanes. Son discours sur l’allocation universelle et la globalisation des revenus me plaît.

(article à lire sur www.lavenir.net)

1 décembre 2017

Mons : un père fondateur d’Ecolo avec Georges-Louis Bouchez

S’il y a une chance de voir émerger une force novatrice à Mons, il faut la tenter, autour d’idées qui me tiennent à cœur comme la […]
30 novembre 2017

Mons : Marc Barvais dépouillé des finances montoises » – une décision inévitable pour le MR

Déjà, le plan de gestion est totalement explosé ! Il n’a pas fallu un an après la fin de notre majorité pour que le plan de gestion […]
20 novembre 2017

Les réseaux sociaux, le cauchemar de toute une génération de politiques

Les hommes et femmes politiques sont les reflets de leur époque. Churchill aujourd’hui se serait ennuyé et n’aurait pas eu la même carrière. Di Rupo a […]
3 novembre 2017

Mons : Georges-Louis Bouchez propose de créer un lieu de convivialité à la place du Mexx qui s’est effondré

« Je m’interroge sur le fait de reconstruire un bâtiment à cet endroit. L’effondrement a laissé entrer une vraie luminosité dans cet axe. Il s’agirait d’en profiter pour […]