«  Ce n’est pas une initiation à la démocratie que d’avoir un débat à ce point cadenassé. Si les questions sont trop nombreuses, laissons les jeunes trier eux-mêmes, choisir un maximum autorisé. Cette sélection de l’extérieur donne quand même l’impression qu’on dirige le débat dans un sens plutôt que dans l’autre…  »

(article à lire sur www.laprovince.be )

29 mars 2018

Mons, conseil des jeunes : «Questions qui fâchent écartées»

«  Ce n’est pas une initiation à la démocratie que d’avoir un débat à ce point cadenassé. Si les questions sont trop nombreuses, laissons les jeunes […]
25 janvier 2018

Faut-il opposer migration et Etat-providence?

 » Les déficits de le Sécurité sociale, les difficultés sur le marché de l’emploi ou en matière de logement ne sont pas dû à la migration.  Mais […]
24 janvier 2018

Opaline Meunier: J’ai dû choisir entre mon emploi et « Mons en Mieux »

« On m’a laissé le choix entre mon emploi au CDH et « Mons en Mieux ». J’ai choisi le projet « Mons en Mieux » et j’ai perdu mon emploi. […]
11 janvier 2018

Une TVA sociale pour relancer l’emploi: Focus sur le projet de Georges-Louis Bouchez

Des salaires nets plus hauts, moins de charges d’entreprises, le tout compensé par une hausse de la TVA, propose Bouchez. Le Danemark l’a déjà adopté en […]