Mon engagement au Parlement

« La politique, cela doit être du concret ! »

En me présentant sur la liste électorale du Mouvement Réformateur au Parlement wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, je me suis engagé devant les électeurs à mettre en œuvre trois points qui me tiennent particulièrement à cœur :

Augmenter votre salaire poche en créant des emplois.

Il faut réhabiliter le sens du travail et estimer que le chômage n’est pas une fatalité ! Pour ce faire, il faut améliorer votre salaire et diminuer les prélèvements de l’Etat. Imaginons le cas d’un jeune ouvrier, isolé, qui gagne 1300 euros net par mois. Cet ouvrier reçoit un salaire brut de 1600 euros par mois. Pour lui garantir ce salaire, son employeur doit en fait payer 2264 euros. On passe donc du simple au double quand on compare le salaire poche de l’ouvrier au montant que son employeur doit effectivement payer. Il s’agit d’une des plus grandes faiblesses de notre système économique qui, depuis des années, a favorisé le développement du travail au noir.

Ma proposition : Réduire les charges de l’ordre de 1725 euros/an et par employé par une révision des politiques d’aides à l’emploi et à l’économie qui représentent 2,2 milliards d’euros dans le budget de la région wallonne.

Le droit au logement pour tous !

De trop nombreuses personnes dans notre pays souffrent de ne pas pouvoir se loger correctement. Aussi, être propriétaire de son logement doit devenir un objectif accessible à tous.

Ma proposition : Taxer l’immobilier ne servira à rien. Cela va simplement augmenter encore les loyers. La solution consiste à recourir de manière systématique à la location acquisitive des logements publics. Le système permet au terme d’une durée de location d’un logement public d’en devenir propriétaire. Les avantages sont nombreux : sécurité pour l’avenir en devenant propriétaire de son logement d’habitation, rotation du parc de logement pour la société et plus grande responsabilisation du locataire dans l’entretien de son bien. Par ailleurs, il faut supprimer pour chacun d’entre vous tout droit de succession sur le logement d’habitation.

Une véritable politique de la jeunesse et de l’enseignement.

La jeunesse et l’enseignement sont les plus grands défis de la Communauté française. Trop souvent délaissés alors que, pourtant, c’est avec la jeunesse que l’on créera une société nouvelle. Le rôle de l’école est de donner à chacun la chance de pouvoir réussir sa vie, tout en apprenant le sens du devoir et de l’effort.

Ma proposition : L’école doit pouvoir aider chacun des élèves à acquérir les savoirs de base. Pour ce faire, des remédiations obligatoires au sein de l’école doivent pouvoir avoir lieu dès le plus jeune âge afin d’éviter que les difficultés ne s’accumulent. L’accompagnement individualisé est la direction vers laquelle nous devons aller.

3 points essentiels

  • Augmenter votre salaire poche en créant des emplois.
  • Le droit au logement pour tous !
  • Une véritable politique de la jeunesse et de l’enseignement.

DSC_0135