Je ne vais pas polémiquer, toute mon énergie, ainsi que celle de l’équipe, étant focalisée sur la mise en place d’un nouveau projet de Ville pour Mons comme en attestent nos propositions lors du dernier conseil communal.

Je poste juste cet article afin de saluer tous ceux qui m’ont insulté, critiqué, caricaturé uniquement parce que j’ai osé demander un huis clos afin de contrôler une nomination qui posait question. Egalement certains commentateurs qui ont porté des jugements sans même avoir écouté ou tenu compte de mes observations.

Ici, c’est le GERFA, observatoire indépendant et neutre de la fonction publique, qui pointe « une triple illégalité ».

Je ne vais pas refaire le débat, qui aurait dû avoir lieu en huis clos, et mettre en cause publiquement des personnes car ce n’est pas conforme aux règles.

Justement, ma volonté est que ces règles soient respectées, dans l’organisation des débats et l’ensemble des procédures. Rien de plus, rien de moins.

Mon engagement pour Mons est celui d’un amour pour ma Ville. Mon parcours aurait été bien plus simple si j’avais été dans une autre Ville ou si j’avais intégré le parti majoritaire. Mais j’ai des convictions et j’aime cette Ville de Mons par dessus tout. Et oui, je ressens de la colère quand je vois ce qu’elle devient. La colère est souvent le déclencheur d’une mise en marche qui doit être sereine, constructive et tournée sur l’avenir. C’est que Mons en Mieux! porte dans son ADN.

Et dans cet esprit, un élu doit faire des propositions, ce que nous faisons sans cesse, mais aussi son travail de contrôle qui semble plus que jamais nécessaire.

Merci aussi aux nombreux soutiens et supporters, vous êtes notre moteur !

Lire à ce sujet :

  • L’ex cheffe cab’ de Di Rupo nommée directrice générale adjointe à Mons: le Gerfa dénonce une nomination « triplement illégale » – www.dhnet.be 22 mai 2018

  • Le Gerfa pointe des irrégularités dans une nomination à Mons, le collège communal réfute (vidéo) – www.laprovince.be 23 mai 2018
  • Nomination d’Anne-Sophie Charle: «douteuse» selon le GERFA, dans les règles selon le collège communal – www.lavenir.net 23 mai 2018

  • Une nomination « triplement illégale » à Mons: le collège parle de « circonstances particulières à la Ville de Mons » – www.rtl.be 23 mai 2018
23 mai 2018

Le GERFA, observatoire indépendant et neutre de la fonction publique pointe « une triple illégalité ».

Je ne vais pas polémiquer, toute mon énergie, ainsi que celle de l’équipe, étant focalisée sur la mise en place d’un nouveau projet de Ville pour […]