« Aujourd’hui, la facture d’eau est trimestrielle, et peut être mensuelle à la demande du consommateur. Le député MR Georges-Louis Bouchez propose de systématiser cette mensualisation. »
(Source: RTBF.be)

Retrouvez le reportage consacré à la mesure par Bel RTL dans le journal de ce vendredi 6 octobre à 7h00 (Après 5 minutes et 55 secondes)

Retrouvez le reportage consacré à la mesure par Bel RTL dans le journal de ce vendredi 6 octobre à 8h00 (Après 7 minutes et 20 secondes)

Article sur le site de la RTBF

Je dépose au Parlement de Wallonie une proposition de décret pour que les factures d’eau soient obligatoirement envoyées mensuellement et plus trimestriellement après que le prix de l’eau ait doublé en 10 ans !

Pourquoi une telle mesure ?

Car l’accès à l’eau est difficile pour un ménage sur vingt en Wallonie. Il y a une augmentation de la précarité hydrique (lorsque plus de 3% du revenu disponible du ménage est consacré aux factures d’eau, celui-ci est considéré en situation de précarité hydrique): En Belgique, 5,25 % des ménages sont concernés.

Ainsi les statistiques relatives à l’augmentation des impayés à la SWDE (Société wallonne des eaux – 70% des Wallons) et à la CILE (Compagnie intercommunale liégeoise des eaux – 2ème opérateur en Wallonie) prouvent que la situation s’aggrave:

SWDE

  • 09/2015 : les impayés représentent 4 % du chiffre d’affaires (!) ;
  • 2008-2011 : augmentation de 8 % du nombre de mises en demeure passant de 137.000 à 148.200 dossiers ;
  • 2009-2011 : augmentation de 8 % du nombre de plans d’apurement passant de 37.000 à 40.000 dossiers.

CILE

  • 2010-2011 : le nombre de rappels a augmenté de 4,28 % (138.000 dossiers) ;
  • 2010-2011 : le nombre de mises en demeure a augmenté de 8,61 % (78.755 dossiers) ;
  • 2010-2011 : le nombre de plans d’apurement a augmént de 15 % (22.000 dossiers).

Ma proposition de décret a pour but de :

  1. Permettre au consommateur de surveiller plus facilement sa consommation ;
  2.  Faciliter le paiement de sa facture (étalement) car certains ménages ont des difficultés à faire face à des paiements annuels conséquences (plus de 400 euros en moyenne) alors qu’une mensualisation d’une trentaine-quarantaine d’euros permettrait d’intégrer cette dépense plus facilement dans le budget du ménage ;
  3. Réduire éventuellement le recours au Fonds social de l’eau pour les ménages qui avec une meilleure organisation de leurs dépenses, même en difficultés financières, peuvent faire face à cette dépense élémentaire ;
  4. Améliorer la trésorerie de la SWDE.
7 novembre 2015

Systématiser la mensualisation de la facture d’eau

« Aujourd’hui, la facture d’eau est trimestrielle, et peut être mensuelle à la demande du consommateur. Le député MR Georges-Louis Bouchez propose de systématiser cette mensualisation. » (Source: […]