Le chef de file de Mons en Mieux ! Georges-Louis Bouchez n’a pas tardé à réagir : « Nous nous retrouvons une nouvelle fois face au manque de sérieux du collège, c’est de l’amateurisme ! », dénonce ainsi le conseiller communal. « Plusieurs fois, la Ville a dépensé de l’argent pour réaliser des études et introduire des dossiers sur des projets subsidiés par des fonds FEDER, qui ne se feront pas. C’est le cas pour le parking de la place Nervienne ou encore la Creative Valley. Le collège vit au jour le jour et manque de vision à long terme, nous pourrions perdre d’autres subsides en fonctionnant de la sorte », ajoute-t-il, avant de conclure : « Il ne s’agit pas d’une décision politique mais bien d’un rapport de l’administration wallonne. Au prochain conseil communal, je proposerai de suspendre les travaux et de relancer un marché public. Quitte à perdre quelques petites sommes mais au moins, nous pourrions compter sur ces subsides importants. »

(article à lire sur www.laprovince.be)

5 avril 2019

La crèche perd ses subsides – Amateurisme selon Georges-Louis Bouchez

Le chef de file de Mons en Mieux ! Georges-Louis Bouchez n’a pas tardé à réagir : « Nous nous retrouvons une nouvelle fois face au manque de sérieux […]
14 janvier 2019

Mons en Mieux soutient le PTB au sein du CPAS

« Chaque conseiller dispose d’une voix« , explique le leader de Mons en Mieux. « Si nos conseillers votent pour nous, il y aura des égalités. Et dans ce […]