J’avais demandé que le procureur soit entendu au conseil de police, même à huis clos si nécessaire. Je ne vois pas comment organiser le travail de la zone si on ne sait pas ce que fait le parquet derrière. Il faut coordonner les priorités du parquet et les priorités de la po- lice. La première priorité à Mons doit être la lutte contre le trafic de drogue. A Mons, tout le monde se plaint du parquet, je veux briser l’hypocrisie

(article à lire sur www.laprovince.be )

15 décembre 2018

G-L. Bouchez: «À Mons, tout le monde se plaint du parquet…»

J’avais demandé que le procureur soit entendu au conseil de police, même à huis clos si nécessaire. Je ne vois pas comment organiser le travail de […]