Mons: Débats avant l’heure sur l’agenda du conseil
13 mars 2019
Budget à Mons : les points de discorde
20 mars 2019

Mons: La majorité pastèque tient son premier budget

“On atteint un niveau (de taxation ndlr) affolant qui risque de pénaliser les plus petits commerçants qui n’ont pas les mêmes moyens qu’Ikea”, déplore Georges-Louis Bouchez. “Quand on a créé cette taxe pour alimenter le fonds d’impulsion, ça avait du sens. Mais ici, c’est pour alimenter le budget général.”

(article à lire sur www.dhnet.be )

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *