Le délégué général du MRGeorges-Louis Bouchez, a appelé à la tenue d’un “débat national” à la faveur de la campagne électorale. “Il nous faut un vrai mandat. Chaque parti devrait venir avec des mesures très concrètes et il faut pouvoir interroger les gens sur ce qu’ils veulent et les conséquences qu’ils sont prêts à accepter. Car il faut éviter la schizophrénie de marcher pour le climat le jeudi et le samedi et, le vendredi, bloquer un rond-point, parce que la vie est devenue trop chère. Les petits pas, c’est terminé, il faut prendre des mesures très structurelles”, a-t-il expliqué à l’Agence Belga.

(article à lire sur www.lecho.be )

28 janvier 2019

Les partis à l’heure climatique

Le délégué général du MR, Georges-Louis Bouchez, a appelé à la tenue d’un “débat national” à la faveur de la campagne électorale. “Il nous faut un vrai mandat. Chaque parti devrait […]
19 novembre 2015

Communiqué de presse | Des objectifs ambitieux mais aucune stratégie pour les atteindre !

Communiqué de presse « Des objectifs ambitieux mais aucune stratégie pour les atteindre ! » Séance plénière du Parlement wallon, mercredi 18 novembre 2015 Contact : 0473/54.24.31 – […]