« Je ne veux pas ce titre pour le titre, mais je veux pouvoir appliquer le projet de Mons en Mieux ! avec l’ensemble de l’équipe. Pour cela, nous devons obtenir le mayorat, car le bourgmestre décide de plus de 80% des politiques d’une ville. Revendiquer le mayorat, ce n’est pas de l’ambition personnelle, c’est simplement de l’honnêteté et de la transparence vis-à-vis de l’électeur. »

(article à lire sur www.laprovince.be)

15 septembre 2018

Georges-Louis Bouchez : «Prêt à devenir bourgmestre»

« Je ne veux pas ce titre pour le titre, mais je veux pouvoir appliquer le projet de Mons en Mieux ! avec l’ensemble de l’équipe. […]
11 août 2018

Bouchez veut sanctionner la «banalisation» du «régime nazi»

« Je propose d’amender la loi du 23 mars 1995 tendant à réprimer la négation, la minimisation, la justification ou l’approbation du génocide commis par le régime […]
29 juillet 2018

Les partis ont accumulé 33 millions d’euros de provisions de campagne

… A nouveau, nous sommes dans l’hypocrisie. La plupart des candidats n’atteignent pas la moitié de ce plafond. Mais quelques-uns, parce qu’ils ont le nancement de […]
26 juillet 2018

Repas annuel

Participez à mon repas annuel et rencontrez les 45 candidats qui portent le seul projet nouveau et alternatif pour Mons dans une ambiance conviviale avec des […]