“À tous ceux qui veulent jouer à paralyser ce gouvernement, qui veulent les affaires courantes ou des élections, je dis que si le budget n’est pas voté, ce sera les 12e provisoires et on ne pourra pas engager des politiques favorables à la population pendant de longs mois, poursuit Georges-Louis Bouchez.

(article à lire sur www.lecho.be)

13 décembre 2018

Le MR place le budget 2019 avant le vote de confiance

“À tous ceux qui veulent jouer à paralyser ce gouvernement, qui veulent les affaires courantes ou des élections, je dis que si le budget n’est pas […]
24 octobre 2018

Comment Bouchez veut relancer le MR en vue des élections de mai 2019

“Le fait d’intégrer 30% de nouveaux va aussi remettre de la compétition entre les candidats. Les anciens vont être ‘challengés’ car la place sur la liste sera […]