Puisque le bourgmestre, contre toutes les dispositions légales et la réalité, refuse de parler de sécurité au conseil communal, alors qu’il s’agit de la première des priorités, j’ai effectivement fait savoir au secrétariat communal que je siégerai au conseil de police à la place d’Emmanuel Tondreau (MR)

(article à lire sur www.dhnet.be)

4 juin 2017

Mons : Georges-Louis Bouchez siégera au conseil de police

Puisque le bourgmestre, contre toutes les dispositions légales et la réalité, refuse de parler de sécurité au conseil communal, alors qu’il s’agit de la première des […]
22 mai 2017

Conseil communal du 23 mai 2017 : proposition de motion

PROPOSITION DE MOTION AU CONSEIL COMMUNAL DE LA VILLE DE MONS RELATIVE A L’ORGANISATION DE LA SECURITE SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MONS. Considérant […]
22 mai 2017

Conseil communal du 23 mai 2017 : proposition de motion

PROPOSITION DE MOTION AU CONSEIL COMMUNAL DE LA VILLE DE MONS RELATIVE A LA POLITIQUE DE CONTROLE DES ETABLISSEMENTS, D’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET D’URBANISME A JEMAPPES […]
9 février 2011

Mons : Un plan de sécurité global proposé par le MR

“Lundi, le MR montois organisait une conférence débat sur la sécurité à Mons. Vous le savez, les caméras de surveillance étaient au centre de ce débat. […]