“Ça prouve, comme souvent avec le PS, qu’il fait des promesses avec l’argent des autres, Elio Di Rupo n’a pas les moyens de ses ambitions et raconte des histoires aux citoyens. Il n’avait pas à s’engager s’il n’avait pas les moyens ! Il n’y a aucun plan précis avec une demande chiffrée, avec un volume d’agents qui a été faite au gouvernement fédéral. Il n’y a pas de réelle volonté dans le chef de Di Rupo, si ce n’est de faire un coup de com. L’inaction de la Ville est la preuve du caractère absurde de la proposition.”

(article à lire sur www.dhnet.be )

21 septembre 2017

À Mons, la semaine à 4 jours bat de l’aile

“Ça prouve, comme souvent avec le PS, qu’il fait des promesses avec l’argent des autres, Elio Di Rupo n’a pas les moyens de ses ambitions et […]